in

Peugeot 9X8 révélé dans les spécifications de course avant les débuts de Monza en juillet


Le coureur d’endurance 9X8 au style extravagant de Peugeot fera ses débuts tant attendus en compétition à Monza en juillet.

L’équipe Peugeot TotalEnergies a dévoilé la dernière version de course de l’hybride 9X8 très chargé avant sa participation à la quatrième manche du Championnat du Monde d’Endurance 2022, les 6 Heures de Monza, le 10 juillet.

La 9X8 participera également aux 24 Heures du Mans 2023 – un an plus tard que prévu initialement – que Peugeot décrit comme « le couronnement d’un nouvel âge d’or des courses d’endurance », avec une nouvelle génération de coureurs adhérant au nouveau Le Mans Réglementation Hybride (LMH) ou Le Mans Daytona Hybride (LMdH).

La 9X8 est la première voiture de course d’usine de haut vol de Peugeot depuis sa participation aux 24 Heures du Mans 2011 avec la 908 HDi FAP à moteur diesel, après avoir quitté le rallye mondial six ans auparavant. Il affrontera initialement le TS010 de Toyota et le Scuderia Cameron Glickenhaus SCG007 dans sa catégorie, mais Aston Martin, Ferrari et Lamborghini travaillent tous sur des entrées pour 2023 et 2024.

Il sert également de modèle de halo pour une nouvelle gamme de voitures de sport électrifiées pour la route en cours de développement par la division Peugeot Sport Engineered. « En tant que vitrine de l’expertise technologique de Peugeot dans les domaines de l’hybridation et de l’électrification, deux éléments clés de la stratégie de transition énergétique de la marque, il souligne l’engagement de l’entreprise envers l’excellence tant pour ses efforts concurrentiels que pour ses clients », a déclaré la marque.

La livrée gris-vert est un lien évident avec la première de ces voitures de route, la Peugot 508 PSE, et la ferme promesse que des hybrides sportifs de conception similaire sont à l’horizon.

Associant un V6 biturbo de 2,6 litres à un moteur électrique sur l’essieu avant, la voiture de course à quatre roues motrices développe une puissance combinée de 670 ch – le maximum autorisé dans la nouvelle catégorie d’hypercars du WEC – et stocke sa puissance électrique dans une batterie équipée de Matériel 900V pour une capacité de charge ultra-rapide.

Malgré sa transmission hybride, son réservoir de carburant de 90 litres (qui contiendra le carburant synthétique « 100 % renouvelable » de TotalEnergies en course) et sa longue empreinte de 4 995 mm sur 2 000 mm, le 9X8 fait pencher la balance à seulement 1 030 kg, soit environ 100 kg de plus qu’une Toyota Aygo X. ou Volkswagen Up.

Le design a peu changé par rapport au prototype 9X8 dévoilé l’année dernière, avec le même éclairage « fang » à l’avant faisant un signe de tête aux voitures de route de Peugeot et les accents verts vifs signalant ses entrailles électrifiées.

What do you think?

8.8k Points
Upvote Downvote

Roborock lance la dernière série d’aspirateurs robots intelligents

Manger autour du monde 7 plats incontournables de chaque continent