in

Lotus Advanced Performance Division travaille sur des restomods sur mesure



La division Lotus Advanced Performance a été lancée il y a quelques mois et maintenant Lotus nous donne plus d’informations sur de futurs projets, y compris des restomods sur mesure à production limitée basés sur des voitures classiques qui n’ont jamais vu le jour.

Simon Lane dirige une équipe de 15 personnes chez Lotus Advanced Performance, venant de son rôle précédent dans la division Q d’Aston Martin. Il a dit qu’ils travaillaient sur des projets de restauration sur mesure « vraiment cool », basés sur des dessins des années 60 et 70 qui ne se sont pas matérialisés à l’époque.

Voir aussi: Radford Type 62-2 est une superbe version moderne d’un Lotus des années 60 avec jusqu’à 600 HP

La Lotus Elan a été produite entre 1962 et 1975

Lane a déclaré à Autocar que dans certains cas, les dessins ont des détails techniques limités, donnant un niveau de liberté à son équipe : « Les voitures des années 1960 sont d’une époque différente et peuvent être un peu effrayantes. C’est alors qu’un certain nombre de ces dessins ont été réalisés. Mais nous pouvons les réinterpréter et utiliser des matériaux, des suspensions et des freins modernes.

Fait intéressant, les restomods ne seront pas mécaniquement liés aux modèles Lotus existants, mais entièrement construits sur mesure avec des moteurs à combustion et des composants modernisés. Lane n’a pas exclu les projets de continuation pour l’avenir, mais a déclaré qu’ils étaient plus désireux de « réinventer une voiture en utilisant une technologie moderne » similaire à ce que Singer fait avec les classiques Porsche. Il a expliqué que « les clients aiment le look et le style de cette période de voiture, mais ils veulent quelque chose qui est plus facile à conduire et qui a peut-être un meilleur rapport puissance/poids et de meilleurs freins ».

Lisez aussi: Si vous voulez que Lotus fabrique des voitures de sport, alors des VUS comme l’Eletre sont nécessaires, déclare le patron

La monoplace Lotus 72, dessinée par Colin Chapman au début des années 70

Les modèles Lotus Advanced Performance seront construits à Hethel et seront vendus séparément de la gamme de modèles Lotus existante. Les chiffres de production seront maintenus bas pour maintenir l’exclusivité, nous nous attendons donc à des prix plus élevés. Lotus pourrait saisir l’opportunité de dévoiler les restomods lors d’occasions spéciales, comme le 50e anniversaire du championnat des constructeurs F1 de Lotus qui est célébré en 2022, et le 75e anniversaire de la marque en 2023.

Alors que les modèles alimentés par ICE seront au centre des préoccupations, Lotus Advanced Performance envisage également des électromods en collaboration avec Classic Team Lotus. Lane est allé jusqu’à suggérer que la plate-forme électrique de l’Evija, ou de toutes nouvelles architectures de véhicules électriques, pourrait servir de base à de futurs projets. Enfin, la division nouvellement formée offrira également des options axées sur la piste pour les voitures de production de Lotus.

What do you think?

8.8k Points
Upvote Downvote

ROSALIA quitte l’hôtel Peninsula à Paris 22/06/2022

Les roues sont sorties de la stratégie EV de Toyota – littéralement