Un vampire, couvert de sang, revient en zigzaguant à sa grotte et se pose (ou plutôt se pend) pour piquer un somme. Mais les autres chauve-souris, réveillées par l’odeur du sang, le harcèlent pour savoir où il en a tant trouvé. Non ! Laissez-moi dormir ! gémit le vampire ensanglanté. – Si ! Si ! Dis-nous, dis-nous où tu as eu tout ce sang ! hurlent les autres vampires. Finalement la chauve-souris vampire ensanglantée cède et dit aux autres de la suivre. Après dix minutes de vol silencieux dans la nuit noire, ils plongent dans une vallée, puis dans une forêt. Et à l’entrée d’une clairière, le vampire ensanglanté dit : – On y est ! Vous voyez cet arbre là-bas ? – Oui ! piaillent les autres, la salive à la bouche. – Et ben moi je l’avais pas vu…