Qui dit mot qu’on ne sent, a bonne haleine. Qui ne dit mot, se sent con. Qui ne dit mot consent, pourtant, c’est quand on dit mot qu’on sent. Philippe Geluck