Plus on est de saouls, plus on gît.