Le maître montre à l’imbécile la lune et l’imbécile regarde le doigt…