Bien mal acquis ne profite qu’après. Coluche