Les hommes sont comme le mascara. Ils disparaissent au moindre signe d’émotion.