Les hommes sont comme les lampes magiques. Ils ont l’air brillants, mais il faut les frotter pour en faire sortir le génie.