Les époux viennent de fêter leurs noces d’or. Au début de leur mariage, ils avaient convenu de mettre un grain de riz dans une boîte d’allumettes à chaque « coup de canif » dans le contrat. Au soir de ce jubilé mémorable, ils décident d’ouvrir enfin leurs boîtes respectives. Le mari ouvra la sienne en premier : 5 grains de riz. Son épouse ne lui en veut pas… Il a été prisonnier de guerre, il avait un métier qui exigeait de nombreux déplacements, il a toujours été bon mari et bon père… L’épouse ouvre la sienne à son tour : elle est vide. Son mari en a les larmes aux yeux « J’ai toujours su que tu étais une épouse exemplaire, mais je n’imaginais pas à quel point… » Mais son épouse le coupe tout droit  » Oh mais dis donc, avec quoi tu crois que j’ai nourri les enfants, pendant la guerre ? »

PARTAGER
Article précédentToute la joie
Prochain articleUn client nécessiteux