Quel est le comble pour un mathématicien ? – Passer sa nuit sur une inconnue et ne pas en trouver la solution.