Bernard Cazeneuve a indiqué aux préfets que 3 721 messages faisant l’apologie des attentats avaient été recensés sur les réseaux sociaux depuis l’attaque .. « le fait de provoquer directement à des actes de terrorisme ou de faire publiquement l’apologie de ces actes est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende », et précise que « les peines sont portées à sept ans d’emprisonnement et à 100 000 € d’amende lorsque les faits ont été commis en utilisant un service de communication au public en ligne »

charliehebdo-tweets

Il est tout simplement inadmissible de voir ce genre de message apparaître .

J’imagine que beaucoup de tweets ont été écrit par des jeunes perdus , il ne faut surtout pas laisser passer ce genre d’idée . Tolérance 0 sinon dans quelques temps ce qui s’est passé chez Charlie Hebdo va se reproduire .

#jesuischarlie #noussommescharlie #tousensemble