Un belge entre dans un grand café à Bruxelles. Il se pointe au bar et passe sa commande. – Patron, sers donc une gueuze pour toi, une gueuze pour moi et une gueuze pour tous ceux qui sont derrière. Le patron écarquille les yeux. Il y a au moins cinquante personnes dans la salle ! Néanmoins il fait servir la tournée. Le Belge prend sa gueuze et fait cul-sec. – Patron ressers donc une gueuze pour toi, une gueuze pour moi et une gueuze pour tous ceux qui sont derrière. Re cul-sec. Le gazier refait le coup de la tournée générale cinq ou six fois. Au moment de payer, il n’a pas un rond sur lui! Le patron en colère fait le tour du bar, lui colle une raclée à un point que l’autre se retrouve à l’hosto dans un bain de plâtre pendant six mois. En sortant de l’hôpital la première chose qu’il fait est de retourner dans le café. Le patron n’en croit pas ses yeux. – Patron sers donc une gueuze pour moi et une gueuze pour tous ceux qui sont derrière. Le patron le regarde droit dans les yeux et lui demande d’un air féroce : – Et moi donc, je ne bois pas ? – Oh non ! Toi t’es beaucoup trop méchant quand tu as bu.